WE Lyonnais

Petit séjour rapide en famille à Lyon autour d’une escapade au « Salon du Randonneur« , occasion pour nous d’y retrouver des collègues FFRandonnée de Rhône-Alpes, ainsi que ceux de l’Echappée Jurassienne, mais aussi – et même surtout – une visite de quelques lieux à voir dans Lyon.

1er après midi, tout d’abord le « Musée des Confluences » :
après un départ à pied de la Halle Toni Garnier, dès que l’on aborde le pont Raymond Barre le choc est là : un énorme coléoptère d’acier et de verre apparait devant nous de l’autre côté du Rhône. Énorme contraste avec la « légèreté » du pont qui nous y conduit. Nous passerons un bon moment à en faire le tour pour admirer (et photographier) cette structure inox et verre, qui vue de l’intérieur nous présente un aspect beaucoup plus aérien que l’extérieur. Pour la visite des collections ce sera pour une autre fois …

Quelques photos (cliquer sur une d’entre elles pour retrouver l’album)

Poursuite de notre après midi en nous plongeant dans un « monument » début 20ème et dont la conception est pourtant bien d’actualité : le musée urbain Toni Garnier, ou encore Cité des États Unis. Un changement d’architecture radical après la vision des Confluences !
Une véritable cité jardin, magnifiquement réhabilitée aux magnifiques fresque murales rappelant les concepts de la Cité Industrielle de Toni Garnier.

Quelques photos (cliquer sur une d’entre elles pour retrouver l’album)

Le lendemain en matinée, un petit programme dans le vieux Lyon :
– la « Fresque des Lyonnais » au bas de la rue de la Martinière
– les incontournables traboules autour de la rue Saint Jean
– au pied de la Tour Rose (rue du Bœuf) la rencontre avec Jacques Brochier et son cours donné sur la technique de la « panne de velours« , prolongé par un bel exposé sur le travail artistique sur soie. Un endroit à ne pas manquer !

Quelques photos (cliquer sur une d’entre elles pour retrouver l’album)

Pour terminer, et avant de rentrer sur Martigues une dernière visite à Couzon au Mont d’Or quelques km au nord sur les bords de la Saône, à la découverte de la La Demeure du Chaos :
Un ancien relais de poste entièrement « revu et corrigé » par Thierry Ehrmann, une vision apocalyptique du monde de demain dans un univers complètement destructuré.
Dès le premier regard lorsque l’on quitte le parking du village (par la D89) cela saute aux yeux : nous ne sommes plus dans le même monde, et la visite des lieux s’impose (samedis après midi, gratuit)
Blog de T.Ehrmann
sur FlickR
A découvrir sur Google

Quelques photos (cliquer sur une d’entre elles pour retrouver l’album) – Attention pour les 3 premières, ce n’est pas le Chaos, mais Bocuse à Collonges au Mont d’Or!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *