De Chartres au Mont St Michel – 1ère partie

Notre séjour itinérant de 2015 : de Chartres au Mont St Michel en 19 étapes.
Mes premières recherches avaient portées sur l’itinéraire au départ de ND de Paris, par le GR22, mais le caractère très urbain des premières étapes ont fait évoluer le projet pour nous orienter vers un départ du pied de la Cathédrale de Chartres, autre lieu symbolique de la chrétienté.
Ce sera notre première expérience d’une rando de 19 jours d’affilée !

Nous voila donc engagés, Marceline et moi pour un périple de 400km en 19 étapes qui vont nous conduite jusqu’au Mont St Michel, à travers la Beauce, le Perche et la Basse Normandie.

1er volet de ce séjour : 9 jours de Chartres à Carrouges.


Arrivée à Chartres le 7 septembre en début d’après midi après un rapide voyage depuis Marseille. Après avoir déposé nos sacs à l’Hôtel St Yves, idéalement situé à une centaine de mètre de la Cathédrale, nous profiterons de notre après mdi pour faire un tour de Chartres, que nous ne connaissions point, et bien sûr de la Cathédrale !
Comble de chance, nous sommes à Chartres pour les « Lumières de Chartres », spectacle nocturne d’illumination de nombreux lieux de la ville et ce sera un véritable enchantement pour les yeux !

Galerie photos sur Chartres :

Voir sur Smugmug


Morancey

Morancey

8 septembre – Morancez :

Départ pour une première étape de mise en jambe qui nous conduira à Spoir au sud de Chartres, ou nous serons extrêmement bien accueillis par la famille Decker, propriétaires du Moulin de Spoir.

Étape tranquille, très agréable sur les bords de l’Eure, très belle journée ensoleillée.
Aujourd’hui 16km + 60m de dénivelé
Trace de l’étape


9 septembre – Illiers Combray :IMG_8780_DxO

On entre dans le vif du sujet avec 27km au programme, par contre traversée de la Beauce, donc très peu de dénivelé.
En ce début d’automne, après quelques km le long de l’Eure, c’est à Mont les Tertres que nous attaquons la Beauce à perte de vue avec des champs dénudés – en juin avec les blés ce doit être exceptionnel – c’est un sentiment de solitude immense que nous éprouvons. En début d’après midi le paysage se vallonne très légèrement à l’approche d’Illiers Combray (Proust et la Recherche du temps Perdu …). Une seule commune sur l’itinéraire (à point nommé pour préparer le pique nique de midi) : Bailleau le Pin
Pour ce soir hébergement à l’hôtel de l’Image, rien à redire nous sommes bien logés. En attendant nous terminons la journée par une visite d’Illiers : église à recommander, ainsi que le jardin du Pré Catelan. Encore une belle journée ensoleillée.
Aujourd’hui 27,50km + 50m de dénivelé
Trace de l’étape


Montigny le Chartif

Montigny le Chartif

10 septembre – Combres :

Le beau temps est toujours de la partie, en nous sommes en route pour Combres. Les paysages évoluent doucement, plus de vallonnements, plus d’espaces boisés pour rompre la monotonie des paysages de cultures : nous entrons dans le Perche. Montigny le Chartif, joli village au bord de la Thironne, sa très belle forêt puis Chassant, avant de rejoindre Combres en début d’après midi.
Très belle église, principalement son intérieur qu’une équipe de personnes était en train de nettoyer pour un mariage le lendemain.
Hébergement à l’hôtel restaurant de la Croix Blanche, à recommander pour son rapport qualité prix : chambre agréable et restauration de qualité !
Aujourd’hui 23,50km + 220m de dénivelé
Tracé de l’étape


11 septembre – Nogent le Rotrou :

Vallée de la Vinette

Vallée de la Vinette

Étape en direction de Nogent le Rotrou avec encore une belle journée en perspective.e beau temps est toujours de la partie, et pour commencer 2,3km de route fort fréquentée !
Puis nous retrouvons les paysages vallonnés : les Souches, les Gauleries, Malezay puis la forêt de Blainville ou nous suivrons la vallée de la Vinette jusqu’après Marolles les Buis.
Toujours de bons chemins ou petites routes de campagne jusqu’à la Cour aux Laquais ou le décor change, avec tout d’abord un bon km de route fréquentée puis les zones commerciales de Nogent. Un joli chemin enherbé toutefois entre la Perrière et Maulugère, avant de pénétrer dans Nogent et retrouver place de la Mairie notre hôtel le Lion d’Or.
Après une bonne douche, nous ferons encore un bon tour de ville histoire de se détendre les jambes.
Aujourd’hui 25,50km + 190m de dénivelé
Tracé de l’étape


12 septembre – Bellême :

Temps gris ce matin et météo peu encourageante pour rejoindre Bellême.
Quelques courses à Nogent pour midi, et nous nous mettons en route pour se faire surprendre moins d’un 1/4h plus tard par une bonne rincée. Fort heureusement nous avons pu nous abriter et nous équiper : pantalon de pluie, sursac et parapluie de rando.
Plus de 2,5km pour quitter Nogent, plus particulièrement l’ouest sans intérêt particulier.
St Hilaire, St Agnan, de petites routes tranquilles. Puis un balisage quelques peu « désorientant » (j’y reviendrais dans un article ultérieur), Préaux du Perche, Viantais et pause repas à la Contrie, sous un bel arbre heureusement !
En effet pas le temps de finir le pique nique qu’une nouvelle rincée nous arrive dessus pour reprendre notre route et ce n’est que vers Ste Gauburge que le calme reviendra.

Entre la Contrie et Ste Gauburge

Entre la Contrie et Ste Gauburge

Nous ne serons plus gênés jusque Bellême. Merci au couple rencontré à Dame-Marie qui nous gentiment proposé un café !
Encore une journée dans les paysages typiques du Perche : vallonnement, petits villages très typiques.
Arrivée à Bellême à l’hôtel L’Escale, ou nous étions attendus pour cause de fermeture hebdomadaire ! A peine arrivés, déjà réglé notre dû et nous voila seuls avec nos clés ! Il est parfois utile de réserver en avance …
Et en fin de journée, pour moi petite visite de Bellême en repérage pour les courses de demain. petite ville très ancienne et très typique.
Aujourd’hui 28,10km + 300m de dénivelé
Tracé de l’étape


Carrefour du Chêne St Louis

Carrefour du Chêne St Louis

13 septembre – Villaines la Carelle :

Orages cette nuit et départ sous la pluie ! Nous ne trainerons pas en route aujourd’hui !
Traversée de Bellême, puis St Martin du Vieux Bellême, le Carrouge pour aborder la forêt de Bellême. Étant donné qu’il pleut pas mal, je décide d’éviter le sentier du GR22 et ses vallonnements, pour monter sur le plateau et suivre les pistes forestières.
En sortie de forêt, la pluie se calme. Passage devant le château de Montimer et arrivée à La Perrière, ou nous sommes interpellés par une voix qui nous félicite de randonner par ce temps. Il s’agit du tenancier du Relais d’Horbé … Qui comme nous sommes sur les coups de midi nous propose de piqueniquer dans son établissement ! Ce que nous ne refuserons point, et nous y passerons un agréable moment. Un personnage à rencontrer !
Notre après midi se déroulera sans encombres, toujours les agréables paysages vallonnés du Perche. Au hameau du Rutin nous serons accueillis par un chien « braillard » qui ne nous quitteras que bien après avoir traversé le hameau ! Notre chambre d’hôtes « Le Fay » est en vue à 300m, mais c’est un détour de 1,5km qui nous y conduit avec la pluie qui nous a rejoints.
Excellent accueil de nos hôtes Gerda & Bart Huizingua, et une très bonne table d’hôtes !
Aujourd’hui 26,80km + 300m de dénivelé
Tracé de l’étape


14 septembre – Alençon :

IMG_8888_DxO

En quittant Le Fay

Départ ce matin du Fay sous un ciel plutôt plombé et un peu de pluie jusqu’à Villaines la Carelle ! Heureusement la situation va rapidement s’améliorer, en particulier à partir de Perseigne ou toutefois nous ne ferons pas un saut jusqu’aux ruines de l’abbaye, celle-ci semblant bien noyée dans la végétation.
Petit coup d’œil à un bel étang au Moulin Guibert avant d’aborder la magnifique forêt de Perseigne.
Nous suivons de magnifiques chemins forestiers extrêmement confortable pour des randonneurs.
Pause repas dans un abri tout récent au carrefour de la Croix Samson. Heureusement que nous avions fait halte ici – malgré le ciel ensoleillé -car durant cette pause et sans prévenir nous nous sommes trouvé à l’abri de véritables trombes d’eau durant une dizaine de minutes !

Sortis de la forêt, qu’il est long et monotone le chemin jusqu’à l’entrée d’Alençon, Alençon dont l’entrée de ville à partir de St Paterne, n’est pas des plus agréable pour un randonneur.
Le ciel se faisant à nouveau menaçant, c’est à bonne allure que pénétrons dans le centre ancien, ayant tout juste le temps de nous précipiter à l’intérieur de la Basilique Notre Dame avant que de nouvelles trombes d’eau s’abattent à l’extérieur.

Nous laissons passer l’orage, avant de poursuivre la traversée d’Alençon pour rejoindre le Chapeau Rouge, notre hôtel situé un peu à l’extérieur (aujourd’hui encore je ne comprend pas ce choix de ma part …) et pour compléter : ce soir repas à 1km à l’extérieur en zone commerciale ! Tout faux pour cette étape, quoique l’hôtel soit très correct !

Aujourd’hui 26,90km + 150m de dénivelé
Tracé de l’étape


Carrefour des Arcis

Carrefour des Arcis

15 septembre – Livaie :

Étape un peu plus courte aujourd’hui, oui après un passage en périphérie d’Alençon nous empruntons une belle voie verte jusque Damigny.
Toute la matinée se passe en campagne ou la récolte du maïs bat son plein. Également quelques beaux vergers de pommiers à cidre.
Pique nique à St Nicolas des Bois et nous reprenons notre route dans un paysage au relief un peu plus important. Passage en forêt d’Ecouves et rencontre d’une des 80 bornes qui jalonnent ses chemins.
Nous poursuivons sur l’ancienne voie romaine, puis passage à la fontaine St André – après un passage dans secteur de conifères remarquables (pins noirs me semble-t-il – et les Gaudinières.
1,5km de route de campagne nous ramène à la D2 et 500m avec un trafic routier important dont n’avions plus l’habitude.
Encore quelques hectomètres et nous arrivons à notre chambre d’hôtes La Baudrière an même qu’un petite pluie bien fraiche … Excellent accueil bien au chaud dans notre chambre, et agréable table d’hôtes partagée avec 3 autres personnes de passage.

La même étape contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 22,45km + 300m de dénivelé
Tracé de l’étape


16 septembre – Carrouges :

Ce matin au réveil la pluie est toujours présente … Lestés d’un solide panier pique nique préparé par notre hôtesse et sur les conseils de notre hôte nous prenons un itinéraire alternatif par St Didier sous Ecouves pour rejoindre l’itinéraire classique ! Notre étape en sera un peu raccourcie de 2km …
Peu de chose à dire si ce n’est que nous quitterons guère nos parapluies de rando (mains libres SVP ! J’en parlerais dans un autre article …)
Après le hameau de Bouzance nous retrouverons la forêt d’Ecouves et le chemin dans le traversée du Bois Mallet sera particulièrement humide. Les choses s’arrangeront un peu dans la montée au carrefour des Faux Biches.
Nous ferons pause un peu plus loin dans un abri  rencontré fort à propos, la pluie ne nous quittant pas depuis ce matin … Un dernier passage particulièement « gras » en quittant la forêt, passage à Grand Pied, forêt de la Tonnelière en enfin arrivée à Carrouges, heureux d’avoir un peu écourté cette étape.
Excellent accueil à l’Hôtel du Nord, ou il nous sera immédiatement proposé de mettre au séchage chaussures et pantalon. Chambre simple mais très confortable ! Halte à conseiller !
En fin d’après midi une accalmie  nous permettra toutefois de faire une rapide visite au château de Carrouges.

La même étape contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 15,75km + 270m de dénivelé
Tracé de l’étape


Galerie photos sur ces 9 premiers jours:

Voir sur Smugmug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *