De Chartres au Mont St Michel – 2ème partie

2ème volet de ce séjour : 8 jours de Carrouges à La Rive (Ardevon).

IMG_8956_DxO

Sous la pluie

17 septembre – Bagnoles de l’Orne :

Départ de Carrouges à 7h30 pour cette longue étape, sous un ciel encore menaçant.
Nous suivons de petites routes de campagne : l’Augrumière, les Bas-Mées, Maisonneuve, le Gassel. Nous évitons le Rocher d’Orgères pour aller directement sur la Noë Panier, ou, après avoir bien hésité, nous quittons la route par l’itinéraire normal en direction de l’Etang du Petit Jard.
Quelle erreur ! Le chemin qui devait être un chemin de campagne était en fait, sur plus d’un km un veritable bourbier ! A l’étang du Petit Jard les choses se sont améliorées mais peu après le Fourneau en retrouvant le ruisseau du même nom, belle panique avec une traversée bien inondée, sans parler de la remontée à Haut Eclair qui était une varitable patinoire de boue, les abords du chemin étant encore pire suite à des travaux forestiers ! Il parait que les forestiers doivent remettre en état après travaux … Nous avions déjà connu cela dans les forets jurassiennes.

Heureusement la météo s’est bien améliorée, et sur la suite les chemins se trouvaient en bien meilleur état. Nous passerons par la Combe de Villiers, qui mérite très nettement le détour !
Et c’est sous le soleil, que vers 16h nous nous sommes retrouvés à La Potinière, notre hôtel (à recommander vivement), idéalement situé au bord du Lac de Bagnoles de l’Orne, très belle station thermale.

Lac de Bagnoles del'Orne

Lac de Bagnoles del’Orne

Encore une rude étape pour aujourd’hui !.

La même étape contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 27,70km + 200m de dénivelé
Trace de l’étape


IMG_9007_DxO

La Roche Cropet

18 septembre – Domfront :

Étape de transition pour ce vendredi 18, une vingtaine de kms et peu de dénivelé, du moins c’est ce qui est prévu. Départ 8h de Bagnoles, avec passage aux Thermes et un peu d’hésitation (défaut de balisage) pour monter au Roc du Chien !
Ensuite c’est toujours tout droit (du moins à peu près) en suivant la ligne de crête, avec un  passage au chateau-hôtel de ville, Dolmen du lit de la Gione, passage à la Chapelle Ste Geneviève.

Arrivée à la Croix des Landes alors que le ciel se fait très menaçant, et c’est de justesse que nous arrivons au centre de tri postal de Domfront pour nous abriter. 20 minutes plus tard le soleil est de retour, et nous traversons Domfront pour rejoindre vers 14h30 notre chambre d’hôtes « Numéro Cinq« , tenue par une charmante britannique qui nous proposeras le lavage de notre linge. Un établissement également à recommander !

Après une bonne douche, nous consacrerons le reste de notre journée à la visite du vieux Domfront, ou nous rencontrerons par le plus grand des hasards notre hôtesse de demain soir.

La même étape contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 20,40km + 135m de dénivelé
Trace de l’étape


IMG_9047_DxO

Après Domfront

19 septembre – Le Fay (Lonlay l’Abbaye) :

8h00, nous quittons notre hôtesse dans le brouillard, le temps de ravitailler pour midi et ce soir et nous voila en route pour une autre étape de transition.
Étape tranquille sous le soleil, prairies, chemins creux. Nous piqueniquons peu avant Lonlay l’Abbaye, avant de reprendre notre route, visite de l’abbaye (journées du patrimoine obligent) et c’est vers 14h que nous arrivons à notre gîte : le Gîte du Fay, ou nos hôtes qui viennent de construire le Chateau de la Bière sont également brasseurs ! A peine posés nos sacs, nous voila partis pour une visite dégustation de l’établissement.

Gite du Fay

Gite du Fay

Un accueil plus que chaleureux, avec produits du jardin et tout les reste pour que nous puissions faire notre souper (il n’y a pas de table d’hôtes). Encore une étape à recommander ! Merci au couple Lesellier pour leur accueil !

La première partie de la même étape contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 18,60km + 355m de dénivelé
Tracé de l’étape


IMG_9132_DxO

Petite Chapelle à Mortain

20 septembre – Mortain :

Au programme aujourd’hui 27km avec passage à la Fosse Arthour ! Aussi c’est dès 7h du matin que nous nous mettons en route …
Peu après la Houssaye, nous nous retrouvons sur le ligne de crête, avec de façon générale une vue dégagée sur la plaine au sud. Passage au Calvaire du Roc, puis la fameuse Fosse Arthour ! Les topos sont plus redoutables que la réalité, du moins pour nous, habitués de reliefs accidentés.
Le cadre est magnifique, en particulier le secteur au bord du lac.

Le soleil continue à nous tenir compagnie depis hier matin, et nous ne nous en plaindrons pas … Pause repas à la Basilique de Rancoudray, avant de descendre sur la Fieffe du Songeur, pour une petite de « montagnes russes » jusqu’à la Petite Chapelle de Mortain.
15h10 : enfin il est là sous nos yeux, bien visible malgré les 42km à vol d’oiseau … Le Mont St Michel, but de notre périple, très grand moment d’émotion pour Marceline qui ne le connait pas !

Encore 45′ et nous voila à l’Hôtel de la Poste, étape du jour. L’hôtel a été repris récemment et est en cours de rénovation, et côté restauration c’est déjà au top !

La dernière partie de la même étape contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 27,30km + 470m de dénivelé
Tracé de l’étape


21 septembre – Le Mesnil Gilbert :

Grosse étape devant nous, aussi 7h30 ce matin, et nous voila reparti, direction la « Grande Cascade » de Mortain. Le spectacle vaut le détour, comme quoi la Normandie ce n’est pas forcément tout plat (et les 2 derniers jours l’ont prouvé !).
Nous avons un peu modifié l’itinéraire « standard » pour faire face à des soucis d’hébergement sur St Pois, et nous logerons au Mesnil Gilbert.

IMG_9152_DxO

Le Cancon au Neufbourg

Rien de particulier pour cette journée, nous sommes sommes en plein bocage.
Passage à Bellefontaine, Brouains face à nous, la Hennaudière et descente sur le ruisseau de Pierre Zure. Notre itinéraire prévoit de remonter directement sur Lingeard par « La Cheminée », et en fait l’itinéraire normal passe aussi par là même si l’indication en fonds de vallon à bien souffert des intempéries et est quasiment illisible !

Arrivée à Lingeard, arrivée également d’un petit crachin. Nous quittons la trace « normal » pour descendre sur la Herte, puis le Mesnil Gilbert (petit village désert) et 500m plus loin rejoindre vers 15h notre chambre d’hôte « La Ferme de la Motte« , sous une pluie plutôt soutenue.

Ferme de la Motte

Ferme de la Motte

Un excellent accueil, une belle chambre et une très belle table d’hôtes pour ce soir !

Aujourd’hui 25,70km + 560m de dénivelé
Tracé de l’étape


IMG_9167_DxO

Vers la Terterie

22 septembre – Brecey :

8h, la pluie vient de s’arrêter, équipés pour se protéger nous nous mettons en route pour Brecey.
La journée sera plutôt humide, après ces derniers jours de soleil. Nous continuons dans le bocage normant : paysages vollonés, petites routes, chemins de bois, passages en forêts …

Une journée ordinaire pour des randonneurs, avec toutefois une accalmie à l’heure du repas, ou nous avons pu manger sans se faire tremper !
Peu après l’Aiglerie, nous quittons le GR22 pour remonter sur Brecey – toujours les soucis d’hébergements – par la Touverie puis en contournant une immense pommeraie avant de traverser la See.
Le pluie nous reprend à notre entrée dans Brecey, ou nous nous hâtons de retrouver vers 15h notre hébergement « L’As Gourmand« . Hôtel très, très simple mais restauration très correcte, p’tit déjeuner très copieux, le tout pour 64€ POUR 2 en 1/2 pension.

En chemin vers la Cochardière

En chemin vers la Cochardière

Aujourd’hui 21,60km + 430m de dénivelé
Tracé de l’étape


23 septembre – Avranches :

7h30, le soleil est de retour, et la température bien plus fraiche aujourd’hui, nous approchons du but …
Sur près de 3km nous revenons sur nos pas d’hier, jusqu’à la Butte Julien, puis le Petit Celland et ses 3 Croix. Peu après le bois du Chatelier, gros problème de balisage par rapport à IGN ! Il faut aller vers le Chatel avec 1 seul balisage sur 500m dans du taillis avec 2 virages à 90° et un croisement au milieu !

Nous poursuivons tranquillement notre bonhomme de chemin, plutôt de routes de campagne d’ailleurs. Peu après l’Angotière, nous suivons le GR22 vers le nord : dangereux sur 500m, route étroite et beaucoup de circulation, tout ceci pour ensuite s’enfiler un chemin creux qui nous remonte sur le Méhanry. Je conseille vivement d’éviter cet itinéraire, pour filer de préférence tout droit sur le Méhenry, par le Fresne; vous y gagnerez en sécurité et en temps !

L’arrivée sur Avranches surprend : un bon petit raidillon qui nous amène dans la vieille ville, et presque directement à notre chambre d’hôte « La Boudrie » dans la rue du même nom. Il est 14h30 et notre hôtesse, prévenue 1h avant, nous accorde un accueil de grande qualité, dans une maison exceptionnelle !

[Group 3]-IMG_9190_DxO_IMG_9193_DxO-4 images

Le Mont vu d’Avranches

Nous consacrerons le reste de l’après midi à la visite d’Avranches, son jardin des plantes et son point de vue exceptionnel sur la baie du Mont.

La fin de la même étape contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 23,50km + 410m de dénivelé
Tracé de l’étape


IMG_9221_DxO

24 septembre – La Rive (Ardevon) :

Ce matin nous touchons au but, plus qu’une journée pour nous retrouver « au pied » du Mont. Pas de changement, départ de bonne heure (8h) pour descendre vers la gare et trouver le départ de notre GR22  vers Pontaubault (merci St Gps !).
Une étape sans dénivelé, ou si peu, le long de la Sée puis de de la Sélune, avec le Mont sous nos yeux.

Pause repas à Pontaubault au bord de la Sélune, avant de reprendre un cheminement pas toujours évident à travers les prairies au bord du fleuve …
Nous arrivons à la pointe de la Roche Torin, et là nous nous faisons cueillir par la pluie qui nous a rejoint.
Cheminement dans les herbus, à chercher notre chemin entre les flaques d’eau : nous sommes en plein dans les prés salés !
Juste après la Guintre, alors que nous rejoignons la D75, la pluie redouble de vigueur et c’est après une longue hésitation que nous nous résignons à suivre la D75 jusqu’à la Rive. Itinéraire plus commode que les herbus, mais autrement plus dangereux, car la route ne bénéficie pas d’accotements et il fallait veiller, sous la pluie battante, à se « planquer chaque fois qu’un véhicule approchait.

Le Mont, les herbus et les moutons de pré salé

Le Mont, les herbus et les moutons de pré salé

Il est 15h et c’est avec soulagement que nous rejoignons notre hôtel l’Auberge de la Baie ou nous séjournerons 2 nuits, avant de rejoindre Rennes dans 2 jours.
17h le soleil est revenu, et ce soir à 18h30 nous avons droit au retour de 1200 moutons de prés salés qui rejoignent leur bergerie dans le hameau de la Rive. En prime à la nuit le Mont est là devant nous à 4 km tout illuminé ! Le rêve s’est réalisé, et demain dernière étape : 4km et nous serons sur le Mont ! Mais ceci fera l’objet d’un autre article …

La même étape (arrêt à Bas Courtils) contée par un autre pélerin (juin 2015) …
Aujourd’hui 28,75km + 10m de dénivelé
Tracé de l’étape


Galerie photos sur ces 8 jours :

Voir sur Smugmug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *