De Chartres au Mont St Michel – Epilogue

4ème et dernier volet de ce séjour : Épilogue

Samedi 26 septembre, nous quittons Le Mont en matinée pour rejoindre Rennes, d’où demain dimanche nous prendrons le train pour rentrer à Martigues.
Dernier après midi pour profiter de ces vacances et découvrir tout le charme du vieux Rennes.

A découvrir ci-dessous ou sur Smugmug


Bilan de cette itinérance

Éléments d’organisation

Initialement nous comptions partir de ND de Paris, mais nous avons choisi Chartres pour 2 raisons : environ 160km de moins – soit 1 semaine de moins – et éviter toute la partie urbaine Paris et banlieue.

Le projet s’est concrétisé en avril 2015 pour une itinérance en septembre, principalement éviter les problèmes de réservations trop tardives.

Pour préparer cette itinérance je me suis appuyé sur :
> le topoguide FFRandonnée ref.220 « Chemin vers le Mont Saint Michel »> les informations de l’association « Les Chemins du Mont St Michel » principalement pour la partie de Chartres à Bellême
> les traces GPS de cette même association

J’ai du apporter quelques modifications à l’itinéraire initial, liées principalement à la fermeture ou la non disponibilité d’hébergements, en particulier sur le tronçon Chartres-Bellême à Thirons-Gardais (hôtel en rénovation) avec repli sur Combres, et Aillières Beauvoir (hôtel vendu et converti – a priori – en restaurant) avec repli sur une chambre d’hôtes au Fay (Villaines la Carelle)
Les autres ajustements ont été liés plutôt à un équilibrage de la longueur des étapes, ou au fait que nous étions modérément chargés et en particulier pas de couchage avec nous, donc pour nous hôtels ou chambres d’hôtes.

Déroulement de l’itinéraire

Avant tout il est absolument indispensable, pour être tranquille et en particulier de Chartres à Bellême, de disposer des traces GPX sur un GPS ou imprimées sur cartes !
En effet le balisage est assez folklorique, avec des tronçons très corrects (mais rares), souvent du PR ou PDIPR dans tous les sens et sans indications (ou très rarement).
4 totems directionnels sur 400km ! Je n’avais jamais vu cela …
A partir de Bellême on peut s’appuyer sur le topo guide. Ici ou là il y a des différences entre la balisage sur le terrain et sur la carte IGN y compris les éditions les plus récentes.
Le tracé des « Chemins du Mont St Michel » n’est pas toujours en phase avec celui du GR22, le problème est que le balisage spécifique n’est pas à la hauteur : manquant ou peu visible (les pastilles bleues sont bien usées), les confirmations se font loin après les bifurcations.
Donc pour conclure : disposez des traces avant de partir et tout se passera assez bien.

Les Souches - 11 septembre

Les Souches – 11 septembre

L’itinéraire lui même, est en général très agréable même si les parties en revêtu sont majoritaires, mais ce sont essentiellement des petites routes de campagne très peu fréquentées. A leur avantage, les jours de pluie elles sont beaucoup plus agréables que les chemins boueux, surtout au bout de plusieurs jours de pluie !
Une progression bien appréciée entre la Beauce et ses étendues plates immenses – surtout en septembre ou il n’y a plus rien dans les champs … – pour passer lentement aux paysages vallonnés du Perche ou alternent prairies et forêts. Quelques magnifiques massifs forestiers !
L’Orne et son relief dans la traversée de la petite Suisse Normande, et bien sur l’arrivée sur la baie du Mont St Michel …

Les Hébergements

Comme pratiquement à chaque séjour, extrêmement satisfaits de tous nos hébergements, hôtels ou gîtes. Nous avons, comme toujours beaucoup apprécié la fourniture de sandwichs pour nos pique-niques, solution plus économique que le panier repas.

Nos coups de coeur :

– Thivars : l’accueil par la famille de la faille Decker à la Ferme de Spoir
– Villaines la Carelle: la chambre d’hôtes de Bart et Gerda Huizinga
– Carrouges: la gentillesse et l’accueil à l’Hôtel du Nord
– Lonlay l’Abbaye: le passage inoubliable au gîte du Chateau de la Bière
– Ménil Gilbert: la Ferme de la Motte

Plus d’informations …

Pour une idée générale de cette itinérance (trajet prévu) c’est à découvrir sur GoogleMaps
Détails complets sur ce séjour : Tableau de synthèse

Le retour des "prés salés"

Le retour des « prés salés »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *