Tour du Mézenc – 5ème étape

5ème et dernière étape de ce Tour du Mézenc

02-06 – Objectif du jour : Col de Pranlet

Dernière étape de ce petit périple de 5 jours. Après l’orage d’hier soir le ciel est bien dégagé ce matin et la fraicheur est de retour.
Ravitaillement à la supérette du coin et sortie du Béage, Chanalettes et enfin la Borie où nous quittons le goudron pour emprunter une piste agréable et tranquille avec le Suc de Montfol pas très loin sur notre gauche pour arriver à Chazalès.
A nouveau carte et GPS nous aident à nous sortir du manque de balisage, et de la description plus que succincte du topo.
Descente pour traverser le Gage, et remontée agréable d’un vallon jusque sur le plateau. Arrivée à un embranchement où nous retrouvons un chemin goudronné sur notre gauche pour passer entre Malbastit et la Grande Vestide, traversée de la D122, petite côte et petite route sur la droite en longeant un splendide champ de narcisses.

Nous montons tranquillement face au Suc de Montfol, le goudron devient chemin pour contourner le Monfol par l’est et rejoindre l’itinéraire direct en provenance du Béage (GRP Montagne Ardéchoise).
Le chemin se poursuit en sous bois entre les Sucs de Séponnet et de la Lauzière avec un passage de quelques centaines de mètres dans les arbres, le chemin étant transformé en fondrière.
Après la Lauzière une belle prairie remplie de violettes s’offre à nous, juste avant de quitter le GRP Tour du Mézenc.
En effet pour la dernière étape nous ne passerons pas par Sagnes et Goudoulet – que nous connaissons bien – pour passer par le Gerbier de Jonc. Nous poursuivons par le Bois des Seigneurs et Montouse et rejoindre la D378 à proximité de laquelle nous ferons la pause pique nique.

Le ciel se couvre peu à peu lorsque nous reprenons notre route. Nous retrouvons rapidement un sentier qui évite la route pour passer par les Princes, les Eschaffis et enfin nous retrouver au pied du Gerbier alors que tombent quelques gouttes …
Un bar-restau est là : boisson fraiche et tartelette myrtilles ! Dehors les choses n’ont pas l’air de s’arranger et le patron du bar nous interpelle sur notre destination car il lui semble que l’orage n’est pas loin.
En effet en nous retrouvant dehors, le ciel est correct devant nous mais à l’arrière cela se noircit fortement. Nous prenons la D378 et c’est un peu à marche forcée que nous attaquons les 7km de route qui nous restent !

Gerbier de Jonc – Orage sur le Mézenc

Le mauvais temps n’avance apparemment pas plus vite que nous, le ciel sur le sud-est se maintient mais se noircit encore sur le nord-ouest … Nous passons devant la ferme mémoire de Bourlatier sans nous arrêter. Dans l’épingle qui suit nous retrouvons le GRP du Mézenc qu’il nous reste à suivre jusqu’au Col de Pranlet.
Un coup d’œil sur le Mézenc : cela à l’air de bien tomber mais nous sommes « sauvés », l’orage est resté au nord de la ligne de crête et file sur le Cheylard.

Nous voici de retour chez notre hôtesse du 1er soir pour une dernière soirée sympathique avant de rentrer sur Martigues le lendemain matin

Étape du jour :

22 km – 550m de dénivelé – 7h15 hors tout
Itinéraire :


Galerie photos:

Voir sur Smugmug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *