Suisse saxonne – 3ème partie

28 Septembre -Schmilka à Gohrish

Programme du jour : 17,6km +775m -610m


Diaporama plein écran

Aujourd’hui nous attaquons la partie retour vers Pirna, notre point de départ.
Changement de décor après avoir traversé l’Elbe en bac … Le rive droite que nous avons connue est plutôt sous la forme d’un plateau entaillé de profondes raides vallées, alors que rive gauche les choses s’inversent : on est est toujours sur un plateau mais les vallées se font rares alors que surgissent ici et là des sortes de « mesa » ( petit plateau ou une grande butte à sommet plat et aux versants abrupts).
Notre itinéraire sur 3 jours va donc cheminer de « stein » en « stein ».

Pour commencer, après la traversée de l’Elbe, nous montons sur le plateau avec en face de nous une première butte : le Kaiserkrone qui nous offre une belle vue sur le Schrammstein et le Gross Winterberg.
Pour poursuivons dans la campagne à travers Schöna, le pied du Wolfsberg, Rheinhardtsdorf, Krippenberg pour descendre dans la vallée habitée du Krippenbach. Déviation en cours suite à des travaux forestiers pour rejoindre l’itinéraire qui nous conduit à Liethenmühle, accueillante auberge au milieu des bois pour le rituel Kaffee, Bier, Strudel.

Montée à Liethenhäuser, belles prairies jusqu’au Köhler Hübel pour attaquer le premier gros morceau de la journée, le Papststein : échelles, marches raides, bref on est habitués maintenant !
Très beaux parcours en fissures avant de rejoindre la sommet et sa buvette (et sa bière …) ! Panorama magnifique !
A peine en bas de la descente dans le même style, on s’attaque au 2ème morceau : le Gohrisch toujours dans les mêmes décors toujours aussi raides …

Belle descente, qui nous conduit en forêt retrouver le Muselweg et peu après c’est l’arrivée à l’étape du jour : la pension Villa Irene.

29 Septembre – Gohrisch à Königstein

Programme du jour : 12,5km +530 -570m


Diaporama plein écran

Ce matin les choses nous reprenons le Muselweg à l’envers pour rejoindre le Malerweg.
Paysages de campagnes au-dessus de Gohrisch, jonction avec le Königsweg pour descendre tranquillement jusque Pfaffendorf, au pied du Pfaffenstein. Vu d’en face encore un beau morceau qui s’annonce !

Raide montée jusque sur le plateau sommital, avec de raides marches et échelles, et pour terminer passage du Nadelöhr (« Chas de l’Aiguille » …).
Sur les crêtes encore une fois une buvette … Nous poursuivons sur ces crêtes jusqu’aux dalles de Barbarineselon une légende, la pile de roches de 42 mètres de haut représente une fille qui a été maudite par sa mère, parce qu’elle préférait aller à la cueillette des bleuets plutôt que d’aller à l’église le dimanche – avant de revenir en partie sur nos pas, pour redescendre du massif. Passage devant le mémorial Carl Gottlob Jäckel, pionnier (19ème siècle) de l’exploration du Pfaffenstein.

Poursuite de l’itinéraire pour contourner le Quirl, vaste plateau qui nous sépare de la descente à Königstein. Au passage nous visitons la Diebs-keller, vaste grotte (29x8m) avant de rejoindre Königstein au bord de l’Elbe, heure de la pause « repas » habituelle.

L’après midi nous remontons – raidement – jusqu’à la forteresse de Königstein au long passé historique, entre autres camp de prisonniers pour les officiers supérieurs français en 40-45 (le Gal Giraud s’en est échappé).
Nous consacrerons 1h45 à la visite des lieux.

Nous terminons la journée 15 minutes plus tard en rejoignant notre hébergement, le Landgasthof Neue Schänke.

30 septembre – Königstein à Pirna

Programme du jour : 19,3km +420 – 580m


Diaporama plein écran

Dernière étape de notre périple ! Étape « presque plate …
Passage à Thürmsdorf, avec arrêt au mausolée Biedermann et au magnifique point de vue sur la boucle de l’Elbe, la forteresse et la commune de Königstein.
La rando se poursuit au travers de prairies pour traverser Weissig et enfin nous amener au pied du dernier « stein » du séjour : le Rauenstein.
Pas très haut par rapport aux prairies, mais parcours de crêtes en dents de scie. Panorama magnifique sur le Bastei (2ème étape), beaucoup de monde (nous sommes samedi). Après être redescendus des crêtes nous poursuivons à travers bois pour rejoindre Potzscha en face de Wehlen, et c’est en terrasse au bord de l’Elbe que nous faisons notre pause repas habituelle.

Encore 10km … Remontée sur le plateau pour traverser Naundorf puis rejoindre les bois qui surplombent l’Elbe. 2,5km plus loin descente à Ober-Vogelgesang retrouver les berges de l’Elbe – pause dans un sympathique Biergarten obligatoire – pour filer le long d’une piste cyclable sur 3km jusqu’aux abords de Pirna.

Dernière remontée sur Cunnersdorf par le Canalettoweg, arrivée à la forteresse de Sonnentein (NS-Tötungsanstalt Sonnenstein = Institution national-socialiste d’Euthanasie de Sonnenstein) dans les années 30-40).
Et c’est guidés par un couple d’allemands francophone que nous dous débouchons en pleine cérémonie de mariage pour une dernière descente sur Pirna et notre hôtel, le Bernardo Bellotto.

La boucle est bouclée : 2 articles à venir :
– « Epilogue » qui refera un point sur l’organisation et nos impressions
– « Tourisme en Saxe » sur les 4 jours sur place qui ont suivi cette itinérance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *