Tour de la Montagne Ardéchoise – 2ème partie

Suite de nos 9 jours en montagne ardéchoise : 3 jours du Lac d’Issarlès à Mazan l’Abbaye.

29 juin – Lac d’Issarlès > Le Béage

Montée au village d’Issarlès

4ème étape du parcours : 7h30 – 19,1km – Revêtu=11,9km – 601m D+ 392m D-

Effondrement

Départ vers 9h avec ravitaillement à l’épicerie boulangerie proche de l’hôtel.
En bas de village, l’itinéraire prend un petit chemin sur la droite, pour couper un lacet de la route et rejoindre celle-ci sur un effondrement très compliqué à descendre avec un gros sac : arbre effondré et dalle pentue très glissante sur 5m de haut ! Mieux vaut rester sur la route …

Un rond point, 1 pont et l’on remonte aux Issarteaux. Belle traversée jusqu’au Plo, mais avec 500m de route sans accotement et assez fréquentée !
A la sortie du Plo, on enchaine sur un  petit chemin avec une belle surprise : de magnifiques plans de Lis Martagon !
Un agréable sentier nous conduit jusqu’au Pin, puis descend tranquillement dans la vallée de la Loire pour remonter à Issarlès.
Montée tranquille jusqu’au Crouzet, puis raide grimpette pour passer au dessus du hameau et rejoindre le Mont (quelques très belles maisons …)
Dans le hameau on tourne à droite pour continuer à monter dans un chemin creux pour rejoindre ensuite Fialonas (on retrouve le goudron) et Pierre Froide (piquenique).

Après la pause, nous continuons sur le goudron jusqu’à Cuberteyrade, puis le goudron devient caillasses, très pénible sur près de 3km jusqu’au col de Chabanis.
On retrouve l’itinéraire de 2017 lors de notre tour du Mézenc. Donc pas de problèmes pour trouver le sentier en dessous de Beauregard, hameau dont la traversée est toujours aussi mal indiquée !
Pour la suite pas de problèmes, le Garay, Pont du Béage et remontée au Béage pour retrouver l’hôtel de l’an dernier :  l’hôtel Beauséjour

Cliquez sur IBP pour voir la trace analysée :

Diaporama de l’étape en plein écran

30 juin – Le Béage > Usclades

Fazendes : Mont Gerbier de Jonc

5ème étape du parcours : 8h15 – 22,6km – Revêtu=10,3km – 645m D+ 580m D-

Départ du Béage, avec passage au marché local pour la ravitaillement. L’an passé il y avait une épicerie Vival, c’est terminé …
Retour sur nos pas de la veille jusqu’en haut du village pour retrouver le GRP.
Montée tranquille ou, très vite, l’on domine le plateau ardéchois, avec en ligne de mire le Suc de Montfol.
Traversée du Gage, passage aux Sagnoles, puis peu avant le Pré du Bois petit sentier qui nous conduit entre le Suc de la Lauzière et le Suc de Monfol. Avant d’entrer dans la forêt passage à proximité d’un impressionnant champ de blocs au pied du Suc de la Lauzière.
Peu après nous retrouvons le GRP Mézenc Gerbier commun avec celui de la Montagne Ardéchoise, ainsi que la piste de l’an dernier toujours aussi défoncée et inondée (un cheminement parallèle évite les fondrières).
Au bout de 400m nous quittons les 2 GRP :
– déjà vus l’an dernier
– raccourcir l’itinéraire du jour, en shuntant le passage par le Pradal qui aurait nécessité une étape supplémentaire
Un petit sentier, facile à trouver dans l’herbe haute, quitte la piste en direction du sud-est et mène très agréablement entre le Suc de Séponet et le Sépoux.
Nous coupons ensuite, à travers champs, sur Fazende ou nous trouvons la route – en particulier la D116 qui conduit au Gerbier, très fréquentée – que nous ne quitterons plus jusqu’à Ste Eulalie et au-delà, non sans avoir fait une halte piquenique au pont sur la Loire (carrefour D116-D122).
NOTE : Après coup il aurait peut être été préférable à hauteur du Sépoux, au lieu de rejoindre Fazende, de continuer à suivre le sentier vers le sud et rejoindre La Garde, puis Ste Eulalie. Économie d’asphalte, et point de vue plus dégagé que le fond de vallée !

Après Ste Eulalie, nous poursuivons par la variante (Geoportail) de l’itinéraire :
– sur le plateau par les Molines, l’Ase, Pécouin pour redescendre sur la Loire à George
– traversée de la Loire, remontée par Paradis
Pour enfin rejoindre Usclades par le nord.

Arrivée à l’étape du jour : l’Arbrassous
Accueil formidable, super soirée avec d’autres pensionnaires, le tout grâce à la gentillesse et l’amabilité de nos hôtes Alice & Florent.

Cliquez sur IBP pour voir la trace analysée :

Diaporama de l’étape en plein écran

1er juillet – Usclades > Mazan l’Abbaye

Croix de Raynaud (St Cirgues)

3ème étape du parcours : 7h45 – 20,1km – Revêtu=4,2km – 644m D+ 778m D-

Départ tranquille de l’Arbrassous avec un copieux piquenique.
Par souci de raccourcir l’étape, nous supprimons le passage par Cros de Géorand pour rejoindre directement Rieutord en empruntant à contresens jusqu’à la Loire l’itinéraire normal du GRP.
Pour le balisage  (surtout à l’envers) c’est du très sommaire !

Mais il y a pire :
si l’on s’en réfère au tout nouveau topo « pdf » sur MonGR rubrique GR@Access (attention description dans le sens  le Pont jusqu’à Usclades) :

43 – …. À l’intersection avec la D 536, prendre à droite, puis franchir le pont sur la Loire et poursuive à gauche la route sur environ 500 m.
44 – Emprunter le sentier qui monte à droite. À la route, aller à gauche sur 80 m, puis prendre le chemin à droite, puis encore à droite. Dépasser la Fresquière en montant en direction du village des Usclades.

« 44- Emprunter le sentier qui monte à droite » : il y a un magnifique panneau d’interdiction ! Panneau qui correspond à son « frère » tout en haut juste en sortant d’Usclades » !

Sentier interdit

Visiblement, il y a un propriétaire qui n’est pas en phase avec le topo ! Donc obligation de suivre la route entre le Pont et Usclades.

Pour nous, comme c’était interdit en haut, nous avons suivi la route (en descendant) et ensuite à la descente le tronçon du bas interdit à la montée (mais pas à la descente ! ) pour rejoindre Rieutord.
A la sortie de Rieutord nous attaquons la montée au Suc de Bauzon (hors GRP).
Montée raide au départ, puis plus douce après le fauteuil du Roi des Forêts.

Arrivés au sommet nous découvrons le magnifique point vue sur l’ensemble du plateau ardéchois!
Retour sur nos pas sur 150m, un sentier raide sur al droite, mentionné sur IGN et divers sites de traces, permet de rejoindre directement le GRP.
Nous l’empruntons, mais malheureusement 50m plus bas, une énorme piste forestière a tout chamboulé et il est impossible de descendre plus bas ! Hors de question de remonter !
Je tente donc par cette piste qui finalement nous ramènera sur le GRP à la hauteur de la Vestide de Barbonnet, nous faisant manquer le lac Ferrand.
Arrivés à la hauteur de Malagrate nous faisons la pause repas.

Nous reprenons la très belle piste qui suit la ligne de crête, jusqu’à la croix  de Fiance :
3 chemins ! Aucun balisage !
Je me fie aux tracés IGN Géoportail : le sentier de gauche !
Et nous retrouvons le balisage GRP et entamons la descente pour rejoindre St Cirgues, son camping et une pause « boisson » (chaleur oblige).
En fait c’était pas bon … Toujours selon le nouveau topo :

56 … lisière à gauche de la forêt, cheminer en sous-bois et descendre à la croix de Fiance.
57 Continuer tout droit sur la piste principale, suivre à gauche le sentier en direction du village.
Descendre sur le village par le chemin … une calade assez pentue menant à Saint-Cirgues-en-Montagne (1 047 m)

Décidément le balisage est à revoir de fond en comble …

En sortie de St Cirgues, très belle montée toute en douceur en sous bois pour rejoindre les crêtes et enfin une très agréable piste forestière avant de rejoindre la petite route qui nous conduit à Mazan l’Abbaye, et la ferme de la Grande Porte, étape du jour.

Il est encore tôt, nous en profiterons pour visiter les ruines de l’abbaye et nous rendre au point de vue de l’œuvre « Un cercle et Mille Fragments » de Felice Varini, dans le cadre de l’opération « Le Partage des Eaux »

Ci-dessous, la réalisation de cette œuvre :

Cliquez sur IBP pour voir la trace analysée :

Diaporama de l’étape en plein écran

Ces 3 jours en vidéo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.