Rheinsteig – Heidelberg

6 & 7 octobre – WE à Heidelberg

6 octobre, nous rejoignons Mayence par le train pour récupérer notre voiture au parking à une centaine de mètres de la gare.
Dommage de passer à côté de Heidelberg que nous ne connaissions pas et donc nous avons prévu d’y passer le WE.

1h30 plus tard nous voici à l’entrée d’Heidelberg, il est 12h30, grand beau, un samedi !
C’était fatal : grosse panique !
45 minutes pour rallier l’hôtel Am Schloss, plus 15 minutes d’attente pour accéder au parking public sous l’hôtel !

Terrasse devant la chambre à l’hôtel Am Schloss

Heureusement pour nous l’hôtel est idéalement situé : juste au pied du château, juste au-dessus du départ du funiculaire, à 200m de Marktplatz (place du marché) !

Dépose des bagages et nous partons pour une première visite : le château d’Heidelberg.
Un ensemble gigantesque, détruit, reconstruit, détruit …

De retour du château nous nous lançons dans une longue flânerie en ville.
Première surprise : la foule présente, nous sommes samedi en fin d’après midi et il règne une atmosphère impressionnante : terrasses de café, commerces … et nous sommes début octobre.

Heidelberg – Hauptstrasse – 17h45 le 6 octobre

Ce qui frappe également, c’est la jeunesse et la diversité de population, ceci étant lié à la renommée de l’université et ses près de 30000 étudiants venant du monde entier.

C’est un peu fatigués que nous rejoindrons notre hôtel, le lendemain dimanche étant réservé à une visite des abords de la ville : les 2 massifs du Koenigstühl et du Heiligenberg.

Pour le Koenigstühl nous prendrons le funiculaire, qui en 2 tronçons nous conduira – 450m plus haut – au sommet du massif de l’Odenwald. De pied de la tour de télévision, la vue est magnifique sur la plaine du Rhin et la ville.
Pour le retour nous avons opté pour la solution pédestre à travers la forêt, qui nous ramènera au château, puis au centre ville avec une nouvelle déambulation avant de traverser la Neckar par le Karl-Theodor Brücke.

Karl Theodor Brücke

Notre objectif : monter rejoindre le renommé « Sentier des philosophes« , une très belle promenade offrant de splendides vue vers la ville sur l’autre rive de la Neckar.

Heidelberg depuis le Philosophenweg

Au bout du sentier des philosophes, nous montons par le Keltenweg au sommet du Heiligenberg, 250m plus haut.
En cours de route passage à la « Bismarcksaüle » – une tour d’observation – puis aux ruines du cloitre St Etienne et le Heidenloch, puits celtique sacrificiel de 52m de profondeur.
La montée se poursuit en passant à l’amphithéâtre Freilichtbühne en plein air, construit par les nazis pour endoctriner la jeunesse d’Heidelberg, mais vite abandonné.
Peu après nous sommes au sommet ou se trouve les ruines de l’abbaye St Michel.

Il est l’heure de rentrer, nous reprenons le même chemin à l’envers, une pause à la Waldschenke Heidelberg, avant de rejoindre la Neckar et rentrer par la ville.

Heidelberg – 7 octobre – 17h45

Ce soir, corvée bagages et demain retour Martigues.


Diaporama plein écran

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.