WE entre Hérault et Aveyron

Après notre séjour en Saxe, nous voila partis pour un WE rallongé du 21 au 23 octobre chez Cap France « Le Roc Nantais » à Nant (Aveyron)
Un WE pour 2 offert par le centre de vacances pour préparer un court séjour RSD de 4 jours/3 nuits début mai 2018, avec les conseils de la responsable randonnée du Roc Nantais.

L’occasion de reconnaitre 3 des 4 parcours qui seront proposés en mai pour RSD.
Au programme des 3 parcours :

Le 4ème parcours – Source du Durzon et les Canalettes – qui ne pose pas de difficultés a été discuté avec la responsable rando du centre et j’ai reconnu l’accès au parking de départ.

21-10 – Le Cirque du Bout du Monde

Gourgas : après un départ vers 7h30 du matin de Martigues, il est 10h et nous voici à pied d’œuvre pour attaquer ce fameux cirque du bout du monde. Lors de notre minitour du Larzac en juin 2016, nous étions déjà venu ici au pied de ce magnifique cirque.

Programme du jour : 14,3km +580m

Après avoir quitté la voiture laissée sur le parking du hameau, nous filons plein est, traverser la Brèze et prendre un petit raidillon qui conduit à la route du Pioch Blanc puis le chemin du même nom (balisage PR sans problèmes). Après de belles vues sur le hameau, le chemin se poursuit en forêt pour passer sous le Pioch Blanc et sous Marascous et enfin se terminer à la traversée du Rieussec (1h).

Changement de terrain, c’est maintenant un très beau sentier en balcon plus ou moins horizontal qui nous fera faire le tour du cirque. Le cadre est absolument splendide et les vues magnifiques ! Ce sentier rejoint le GR653, au dessus des Combals (2h).

Nous remontons la piste et le GR653 sur notre droite. Après une 50aine de mètres la piste continue à monter, alors le GR653 poursuit sur la droite sous forme de sentier.
Montée assez facile sur cette belle et agréable piste pour quitter la forêt et approcher des crêtes dégagées (2h30 – alt. 634) ou nous quittons le balisage qui file à gauche vers le Serre de Molenty. Nous poursuivons sur les crêtes jusqu’aux abords de la côte 702 (2h45), le moment de la pause avec une vue plongeante sur l’ensemble du cirque.

L’après midi se poursuit plein est (balisage VTT) en bord de falaise jusqu’à la ferme de la Roque (0h30), puis au sud le long de la plaine de la Roque et retrouver la forêt. Peu après la côte 640, à l’amorce de la descente (0h45), ne pas louper le petit chemin à gauche qui descend en large lacet rejoindre le Pioch Blanc. Puis dans un large virage à droite prendre tout droit un sentier en crête, qui 100m plus loin plonge dans un étroit, raide et glissant goulet (1h10) sur une centaine de mètres. Ce court passage est évitable par un chemin sur la gauche qui ramène en bas du goulet.
Chemin qui nous ramène sur une petite route (1h15) qui conduit à la route du Pioch Blanc ou l’on retrouve l’itinéraire du début de matinée et notre  parking (1h40).



Diaporama plein écran

Diaporama :

22-10 – Nant – Cantobre

Aujourd’hui, départ du centre de vacances pour rejoindre les rives de la Dourbie après être passé sur le magnifique Pont de la Prade, et attaquer une bonne rando avec en prime un temps « mitigé »

Programme du jour : 16km +830m

8h30 départ, et sitôt passé le pont sur la Dourbie (alt. 486) c’est une raide montée qui se présente pour rejoindre le Roc Nantais (alt. 808m). Tout d’abord agréable – mais qui monte bien – petit chemin entre 2 murets de pierres sèches. Puis montée à bonne allure dans les feuillus pour terminer les 100 derniers mètres de dénivelé sur un sentier, plutôt même « escalier » qui nous conduit enfin au Roc Nantais (1h) ! Balisage sans reproches !
Vue magnifique sur Nant, la vallée de la Dourbie et les plateaux du Larzac en face à nous. Nous poursuivons vers l’est sur le rebord du Causse, avec des vues toujours aussi belles pour arriver à une croisée de chemin (1h40).

Nous prenons à gauche puis à droite (balisage OK) un bon chemin qui descend tranquillement dans un vallon boisé pour rejoindre la D145 (2h30) en face du village de Cantobre.
Montée à ce village perché qui mérite réellement une visite, la pluie (légère mais avec un ciel menaçant) nous incite à ne pas trop trainer et reprendre le chemin de retour (3h).

Retour, par la route au chemin qui nous a amenés ici, mais nous prenons sur la droite juste au dessus de la route, pour monter ensuite assez fort en forêt en direction des crêtes qui conduisent à la bergerie du Martoulet. La pluie s’est arrêtée et heureusement.
Le parcours est beaucoup plus sportif ! Mais sans difficultés cependant, si ce n’est de faire bien attention au balisage qui a l’air assez ancien, en particulier jusque vers la côte 797.
Ensuite nous sommes plutôt sur un plateau montant en pente douce pour rejoindre la bergerie ou souffle un vent très frais. Nous pensions nous y abriter mais les propriétaires viennent d’arriver avec leurs enfants … et c’est abrités comme nous pouvons que nous pique-niquerons (4h).

Pour le retour nous rejoignons (0h15) le carrefour de la matinée (nous sommes à la croisée du parcours en 8) pour remonter nord-est en plein vent glacial en lisière de forêt et retrouver le petit chemin qui nous fera basculer versant Dourbie (0h25).

Le chemin qui descend tranquillement en forêt tout d’abord, puis dans des champs offre alors à nouveau une très belle vue sur la vallée de la Dourbie et le Roc Nantais, grimpé ce matin, pour nous ramener au Pont de la Prade et au centre de Nant (1h30).



Diaporama plein écran

Diaporama :

23-10 – St Michel de Grandmont

Pour cette journée de retour, une rando un peu plus « cool » sachant que derrière il faut rentrer sur Martigues.
Mon choix s’est porté sur un parcours au départ du Prieuré de Grandmont, que nous visiterons à notre retour.

Programme du jour : 11km +500m

Départ du parking du prieuré en suivant plein nord le GR653. Sympathique chemin ou sentier en forêt sans grands dénivelés, pour passer par le site des Rials (escalade) et rejoindre la D153 ou prendrons au nord le GR7 (0h40).
On contourne le Brandou par l’est pour rejoindre un petit col pour redescendre par une piste plus ou moins bétonnée vers le Thérondet.
On pique sous le hameau pour prendre un bon chemin à droite qui nous conduit à Fozières et son petit château sur une butte au centre du village. Rapide visite du village et l’on quitte le GR7 (1h30) pour aller vers le col de Mélanque par le vallon de la Fous. Quelques hésitations compte tenu de gros panneaux d’interdiction d’accès à la piste.

Après renseignements pris sur place, ceci s’adresse aux 4×4 et autres véhicules avec toutefois la précision de suivre rigoureusement l’itinéraire VTT ! Celui-ci quitte rapidement la piste pour être un large sentier fort agréable.
Le vent froid nous rejoint au-dessus de la Fous dans la traversée jusqu’au Pas de Laïrette. Nous montons jusqu’au sommet d’où la vue est très belle sur le sud jusqu’à la Méditerranée.
Nous nous abritons comme l’on peut en haut du Serre Bouissous pour pique-niquer (3h45).

Ne reste plus qu’à descendre le long du Serre Bouissous, puis en lacets jusqu’à la D153 et enfin retrouver le parking (0h35).

Nous prendrons le temps de visiter le prieuré et ses extérieurs, qui méritent largement que l’on y consacre 1 heure. A voir entre autres : son dolmen !



Diaporama plein écran

Diaporama :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.