Gorges de la Loire – 2ème partie

Vendredi 14 juin – Retournaguet à Vorey

Départ 8h20 pour cette 3ème étape, départ sous une petite pluie qui n’augure rien de bon pour la journée, mais au moins la chaleur sera moindre.
Re-traversée de la Loire et passage à Retournac pour le casse croute du jour.
8h45 : c’est parti. A travers la Combe et les Vignes en direction de Cottier par une petite route au dessus de la Loire, route que nous quitterons rapidement pour un très sympathique sentier balcon qui chemine horizontalement au dessus d’une boucle de la Loire.
30 minutes plus tard nous descendons à Cottier (je signale la perte inopinée de la carte IGN en cours de route avec 1/2 tour en courant sur 400m pour la retrouver).

Cottier – Château d’Artias et Suc de Chaumont

La pluie s’est calmée et nous traversons Vousse. En sortie du hameau problème entre le balisage sur le terrain qui monte à droite et la trace initialement prévue du GR3F (trace du site GR@ccess qui descend sur les bords de Loire (encore une des nombreuses anomalies des traces sur GR@ccess).
J’opte pour les bords de Loire, mais au bout de 150m la végétation très dense rend le passage incertain : retour sur l’itinéraire balisé pour une montée soutenue jusqu’au château d’Artias.
La pluie nous prend en cours de route, et l’accès au château est fermé (pas le bon jour) !

Château d’Artias

Toujours sous la pluie nous rejoignons le Corset, puis Artites. Il est 11h30, la pluie bat son plein alors qu’une possibilité d’abri sous un porche se présente : il est tôt mais nous feront la halte piquenique.

12h15, pas de changement pour la pluie … J’opte pour une solution de replis direct par la route jusqu’à Roche en Régnier, au moins on ne pataugera pas dans la gadoue !

En arrivant à Tarrier, intersection avec le GR3, la météo semble s’être arrangée : on repart en suivant le GR3 qui monte rejoindre l’itinéraire initial.
Très joli parcours en forêt brumeuse, passage aux Taillis et dernier raidillon pour rejoindre la côte 935, et descendre sur le hameau du Bois.

Hameau du Bois

Nous traversons Roche en Régnier –  quelques belles maisons ! – pour passer par la Naute et prendre la longue descente au dessus des Rouplats pour rejoindre les bords de Loire, en longeant la voie ferrée St Etienne – Le Puy (passage pas très folichon …).
Nous retrouvons ensuite la D103 sur 300m.

D103 EXTREMEMENT DANGEREUSE par absence d’accotement !
Je recommande très vivement, peu avant la D103, à hauteur d’un passage à niveau de suivre à gauche un itinéraire « local » qui ramène à travers prés au GR3, à proximité du Fort (en jaune ci-dessous).

Évitement D103

Quant à nous, engagés sur la D103 nous esquivons la passage au Fort, pour aller directement dans Vorey retrouver le Logis Hôtel « Les Rives de l’Arzon« .

Cliquez sur IBP pour voir l’analyse de la trace du parcours (22,7km & 760m D+) :

IBPIndex

Diaporama de l’étape en plein écran


Samedi 15 juin – Vorey à Polignac

Les provisions sont faites, 8h45 départ sous un ciel gris mais il ne pleut pas !

Moins de péripéties jusque Lavoute sur Loire, ou l’itinéraire se fait aisément entre chemins et routes de campagnes dans un paysage de prairies et de champs :
– Céneuil, hameau magnifiquement restauré et entretenu au pied du suc de même nom
– Chalignac
– Saint Vincent
avant de rejoindre Lavoute sur Loire.

Il est 12h15 et nous décidons de longer la Loire jusqu’au barrage à hauteur du Château de Lavoute-Polignac pour piqueniquer avant d’attaquer les 300m de dénivelé jusqu’à la Roche.
Nous longeons la Loire lorsque claquent les premiers coups de tonnerre annonciateur d’un orage !
Le piquenique pour plus tard et nous attaquons dare-dare la montée (240m en 40′ !) sous les premières gouttes, pour arriver juste à temps et piqueniquer sous abri à la ferme de la Roche.
Petit intermède avec un randonneur allemand en sens inverse ! il vient du Gerbier de Jonc et descend jusqu’à l’Atlantique, son épouse l’accompagne envoiture avec la charge de trouver l’hébergement du soir ! Il se lance dans la descente tandis que l’orage éclate 5 minutes plus tard, et il pleut à seaux pendant 30mn !

La Roche – Après l’orage

L’après midi nous poursuivons la descente vers Ceyssaguet, Rachat, une petite remontée au-dessus de Chanceaux avant de rejoindre la D253, avec en ligne de mire la montée vers Polignac.

Il nous reste 3km, dont la dernière montée bien raide jusqu’à l’église. Nous traversons le village pour rejoindre notre chambre et table d’hôtes : La Gourmantine – un établissement que nous recommandons vivement pour la qualité de son accueil, de son repas et la cadre magnifiquement décoré.

Après une bonne douche et nous être changés, nous passerons une bonne heure consacrée à faire le tour de la Forteresse de Polignac. C’est un site qui mérite vraiment le détour, et d’y faire étape.

Sous la Forteresse de Polignac

Cliquez sur IBP pour voir l’analyse de la trace du parcours (22km & 650m D+) :

IBPIndex

Diaporama de l’étape en plein écran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.