St Félicien – 1er jour

2020 : avec l’épidémie Covid-19 de cette année, nous avons reporté à 2021notre séjour prévu sur le Kammweg (Thuringe), et de ce fait, pas d’itinérances pour 2020.
Après quelques recherches, nous avons modestement remplacé cela par une petite itinérance de 3 jours au Pays de St Félicien, en Ardèche du nord.
Initialement prévu sur 3 jours, la tempête Alex, nous a contraint à supprimer le 3ème jour.

Ce mini séjour nous est venu à l’esprit suite à 2 articles de David Genetal, sur Carnets de Rando :
Le Tour du Pays de Saint-Félicien (1ère partie)
Le Tour du Pays de Saint-Félicien (2ème partie)

Mardi 29 septembre

Nous voila en route vers cette Ardèche du Nord, pour rejoindre Tournon et les impressionnantes Gorges du Doux ou nous nous attarderons devant les magnifiques paysages.

Un passage à Boucieux le Roi, très joli petit village et terminus du train du Vivarais dont les voies serpentent au fond des gorges.

En d’après midi nous rejoignons notre étape : Couettes & Tartines

Après une rapide installation, nous allons jusque St Félicien, un des rares endroits ou il est encore possible de trouver un restaurant en activité (très bon accueil et bonne table !)

Mercredi 30 septembre

Grand beau temps au réveil, nous laissons notre véhicule chez nos hébergeurs et après un solide petit déjeuner, nous voila parti.

Bozas, et quelques hameaux nichés aux milieu des champs d’arbres fruitiers, essentiellement sur du « dur » avant de trouver des chemins à partir du Mûrier. Le paysage s’étend à perte de vue vers le nord jusque St Victor.
En haut de la côte à partir du point 585, plus de traces ni de sentier conforme aux traces fournies, nous suivons donc la piste forestière au nord du Bois de Malaurier, pour rejoindre une petite route.
Après Neyron toujours pas de balisage pour Perdriolle et Jacquillon (chouette petit sentier) pour retourver quelques marques une fois sur la RD 234.

A hauteur de Beauchamps en quittant la RD, 1 cyclote nous interpelle : la propriétaire de notre gîte du lendemain !
Nous retrouvons des chemins de terre après la Chomette, Raillon, les Gaillards.
Dans la descente après les Gaillards, de belles vues sur la gorge de la Daronne.
Au Moulin des Gaillards, traversée de la Daronne, pour remonter sur Rognat et Goudard, traverser la RD 273, une dernière montée et nous trouvons un bon sentier horizontal en sous bois jusqu’au Grand Médier.

Il est l’heure de la pause pique nique. En face de nous le village de Pailhares.

Après cette pause, nous reprenons notre descente sur du goudron jusqu’à la RSD 532 jusqu’à Côte Chaude (2,6km de revêtus ) pour filer droit traverser la Daronne et monter droit jusqu’à La Garde, le tout toujours avec un balisage très discret !
Mais les paysages nous récompensent de nos efforts !

La montée au Mazel et au-dessus des Granges vaut son pesant d’or, surtout sous un soleil très estival !

Encore 1 km d’un bon chemin en sous bois et nous voilà à Théolhier, étape du jour.
En récompense : une St Julien (bière blonde) de 75 cl

Excellent accueil familial de la famille Milési, et belle soirée avec un excellent repas pris ensemble.

Photos :
– de l’arrivée en Ardèche du Nord jusqu’à notre chambre d’hôtes
– de la 1ère étape vers le col du Marchand.

Diaporama de la 1ère étape en plein écran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.