St Félicien – 2ème jour

Jeudi 1er octobre

Le beau temps d’hier semble vouloir nous abandonner pour cette étape de 20,5km & 850m de dénivelé.
C’est sous soleil pâlot que nous quittons Théolhier, pour rejoindre notre sentier d’hier qui va nous conduire au col du Marchand. Belle montée, un peu « sèche par moment.
Nous prenons alors une piste forestière entre les Setons et les Combeaux, petit col avant de redescendre sur Pourchat, belle vue sur tout le secteur St Victor – St Félicien.
La piste poursuit, sensiblement de niveau avec le ciel qui s’assombrit !
Au-dessus de Valet la pluie vient nous rejoindre … nous poursuivons en sous bois sans nécessité de « bâcher ».

Mais 500m plus loin, nous sortons des bois et le vent se mettant de la partie, il devient nécessaire de se couvrir plus sérieusement. Nous poursuivons cette belle piste forestière jusqu’à la Roue, ou la pluie a cessé, et de plus il est temps de manger : ce sera donc la pause.
Belle vue toujours sur tous les hameaux en contrebas.

9km parcourus, il nous en reste 11. Le temps semble vouloir se calmer un peu.
Nous poursuivons notre piste toujours en sous bois avec quelques trouées vers le sud.
Enfin c’est la descente – tranquille – au Col de Juvenet.
Belle montée jusque Monplot, hameau magnifiquement restauré, petite montée jusqu’à la côte 813. C’est alors la descente par une petite route : Vignet, Brudonne. Un dernier raidillon pour trouver le sentier qui nous conduit à St Victor.
Le ciel bien gris, nous approchons : la Croix des Rameaux, Piquet et enfin Montpoulet, LA Principauté de Montpoulet, ainsi en ont décider le Prince Bernard et son épouse Françoise.
Chambre et table d’hôtes hautement recommandable (encore une …).

Encore une soirée formidable autour d’un repas chargé de spécialités locales entre Françoise, sculptrice émérite (voir sur FB) et Bernard cyclotouriste du monde : tour du monde, traversée du Népal …

Photos de 2ème étape du col du Marchand à notre étape à St Victor

Diaporama de la 2ème étape en plein écran

Vendredi 2 octobre

Toute la nuit la tempête ALEX a soufflé, et au petit matin les prévisions météo étaient exécrables, nous forçant à renoncer à notre 3ème étape – celle des gorges de la Daronne – fortement incités par Françoise, qui s’est généreusement proposée de nous ramener à notre point de départ Couette et Tartine.
Le retour sur Martigues s’est fait avec une météo épouvantable !
Le soir aux actus télévisées c’était la découverte de la catastrophe en Roya et Vésubie.

Nous retournerons au Pays de St Félicien, ne serait-ce que pour faire cette 3ème étape manquée …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.