Balcons du Verdon – Jour 2

2ème étape : Quinson à St Martin de Brômes

Après une excellente nuit et un superbe petit déjeuner au Relais Notre Dame, passage au centre du village pour rejoindre l’itinéraire à hauteur de l’Office de Tourisme, et attaquer la montée sur le plateau.
Nous suivons un bon sentier avec quelques vues sur Quinson, en suivant un balisage GR qui nous fait louper une bifurcation (mal signalée…). Rien de dramatique, nous retombons au même point sur le plateau (1,9km).

Commence alors une longue, très longue traversée de 5,5km sur pistes ou sentiers « aux pierres dressées ». Très souvent en sous bois avec de rares vues les Alpes dignoises.

Km 8,5 nous attaquons la descente sur Esparron de Verdon, descente assez aisée avec en cours de route une table d’orientation non signalée un peu à l’écart du sentier (merci à la mention sur la carte IGN). Peu de vues sur le lac d’Esparron.

C’est en bas de la descente, face au château de la famille Castellanne depuis le XIII° siècle, que nous ferons la pause pique nique.
Après le repas, traversée du village, pour une remontée assez éprouvante (soleil estival sans ombre) vers la côte 496 (Km 11,5).
Les vues sur le lac d’Esparron sont toujours aussi « maigres ».

Descente pour contourner « La Calade » par un chemin pierreux pas très agréable, qui part ensuite vers l’ouest en fond de vallée. Passage à la Métairie, contournement de l’Adrech du Défends par un chemin nettement meilleur, avec une visibilité plus dégagée, pour descendre sous les Cades, dans le Ravin de Trente (Km 16.5).

Commence alors la première partie (trop courte : 600m) la plus intéressante : la corniche du Ravin de Trente, avec un passage un peu exposé (à éviter par temps de pluie).

Par contre la remontée sur les crêtes se fait par un chemin dégradé et très raide.
S’ensuit un long parcours de crête avec de belles vues dégagées ici ou là (mais rien sur le lac d’Esparron) jusqu’à Lourmand.

Nous poursuivons par un agréable chemin (passage à l’Oppidum : très belle vue sur la vallée du Colostre en contrebas). La descente se poursuit tranquillement jusqu’à Payanet où c’est un sentier assez sportif par endroit – deuxième partie très intéressante de la journée – qui nous conduit à St Martin de Brôme.

Hébergement, restauration à l’hôtel restaurant « La Fontaine », 19 mai, fin des restrictions pour les hôtels restaurants.

Conclusion :

  • Voir la trace
  • 23km – 670m D+ – 510mD-
  • Belle et longue étape
      • Descente sur Esparron
      • Ravin de Trente
    • Arrivée à St Martin
  • Mais
    • Beaucoup de pistes
    • Trop peu de visibilité sur le lac d’Esparron

L’étape en photos

Diaporama de la 2ème étape en plein écran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.