Dordogne – 4ème étape

8h30, notre taxi est là pour nous conduire à Spontour, point de départ de cette étape.
Ce parcours en taxi est l’occasion de découvrir (comme hier en allant à Mauriac), de découvrir les villages ou hameaux du fond de la vallée de la Dordogne : Aynes, Laferrière et Spontour.

Spontour

Le taxi nous dépose à Spontour devant l’église et nous nous mettons en route à travers le village en longeant la Dordogne avant d’attaquer la première montée de la journée : 260m de dénivelé, essentiellement en forêt, jusqu’au Poumeyrol. Un peu de recherche pour récupérer la trace qui se faufile entre 2 maisons, pour traverser une prairie non balisée et trouver un chemin en « voie de disparition » qui rejoint la D166.
Nous longeons cette route sur 250m avant de traverser le ruisseau du Rioux Grand et monter au hameau de Chalimont, puis Sialve. En sortie de Sialve nous filons tout droit sur le goudron, erreur vite remarquée pour revenir sur nos pas et prendre le chemin qui nous conduit à May, dans un paysage de bocage.

May – Troupeau de curieuses !

En sortie de May nous descendons tranquillement dans la vallée de la Luzège par une belle piste d’abord forestière puis avec une vue dégagée sur la vallée. Dans une épingle du chemin apparait le viaduc des Rochers Noires, vestige d’une ancienne voie ferrée « Le Tacot » ou « Transcorrezien » qui reliait Tulle à Ussel.

Viaduc des Rochers Noirs

Nous poursuivons le long de la Luzège, jusqu’au Pont Rouge. 700m de route plus loin nous arrivons au très typique hameau de Laval sur Luzège : 12h35, le cadre est propice au pique nique.

Nous repartons le long de la Luzège, pour attaquer 700m plus loin, par un excellent chemin, une remontée de 250m jusqu’à l’Echamel.
C’est par une petite route, entre prairies et bois que nous rejoignons le hameau de l’Herbeil – belle chapelle – pour descendre traverser le ruisseau de Sombre, et remonter par un bon chemin en sous bois en direction de Dillanges.

Passerelle sur le Ruisseau de Sombre

Au bout de 800m, bifurcation à gauche sur un petit sentier qui, 300m plus loin nous conduit sur la piste du belvédère de Roc Grand, 1,3km plus loin.

L’itinéraire OFFICIEL, qui va de l’Echamel au Peuch plonge ensuite très directement sur la Dordogne 250m plus bas, longe les berges de la Dordogne sur 300m, et remonte de 250m avec une première partie ou l’on monte de 200m en 350m : un véritable mur !
Mais c’est la seule difficulté de l’étape qui ne fait que 11km et 450m de dénivelé !

Compte tenu de la longueur de notre étape – plus du double – notre hébergeur nous avait vivement conseillé de passer par Dillanges !

Au Roc Grand nous reprenons donc la piste qui nous y a conduit pour rejoindre Dillanges, et suivre le GRP de Lapleau. Un chemin plus en caillasse qu’en terre, et assez pénible pour les pieds. De grands espaces déboisés nous laisse par contre une vue dégagée sur les environs.
Un dernier « petit » belvédère au bord du chemin laisse entrevoir le « gouffre » que nous aurions dû franchir.
Un dernier km et nous arrivons à la Chapeloune, ou notre hébergeur nous attend.

La Chapeloune

25km et 25 mn plus tard, nous voici à notre chambre d’hôtes à la Vérènerie à Gumond ! Et ce sera pour 2 soirs.A noter que notre hôte organise des séjours sur LDDVEB à votre convenance avec dépose le matin au départ de votre étape et reprise le soir.
Et Laurent assure le service sur la totalité du parcours entre Confolent Port Dieu et Argentat !

Conclusion

  • 25km – 940m D+ – 980m D-
  • Sentiers : 0,3 km – Chemins : 18,9 km – Revêtu : 6,4 km
  • Encore et toujours une très belle étape
    • Les enchainements descente – remontées commence à se faire sentir
    • Toujours de beaux paysages, que ce soit en sous bois ou en campagnes
    • Le final de Dillanges à la Chapeloune assez démotivant …
    • Laurent et son excellent accueil

L’étape en photos

Diaporama de l’étape en plein écran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.