Autour de St Melany (Montagne ardèchoise) – 1er volet

Automne 2022 – En cet automne nous avions prévu une itinérance en Côte d’Or sur le GRP des Grands Crus, mais un contretemps – mouvements sociaux chez Total et SNCF – nous a conduit à reporter à l’an prochain.

Du coup nous sommes partis en Ardèche pour une mini semaine de 5 jours de randonnées au pied du Tanargues, autour de St Melany dans les Hautes Cévennes, avec comme point de chute l’Hôtel restaurant Le Sentier des Arches :

Au programme des 5 itinéraires

  • 24.10 – Voyage aller : Les Tétines de Vernon
  • 25.10 – Le Sentier des Lauzes à St Melany
  • 26.10 – Chambon (Sablières)
  • 27.10 – Sanilhac
  • 28.10 – Voyage du retour : Beaumont au départ de l’hôtel

1ère partie : 24 au 26 octobre


24-10 – Vernon : Tétines & Cascade de Baumicou !

 

Cascade de Baumicou

Cascade de Baumicou

Programme du jour : 10,2km, D+320m

Cette randonnée s’appuie sur – pour la partie du départ jusqu’à l’église de Vernon – sur celle d’IGN

Un peu moins de 3 heures de route pour rejoindre le petit village de Vernon et nous garer sur le parking à hauteur de la mairie.

Belle curiosité géologique que ces “tétines” dont le nom m’a intrigué et que l’on peut découvrir au départ du village de Vernon. Ce sont des protubérances coniques provoquées par l’érosion. Ces parties de grès, dont la cimentation serait plus récente et différente des grès qui les entourent, sont plus résistantes à l’érosion.

Un parterre de Tétines

Encore quelques centaines de mètres par un sentier en bordure de plateau. Au petit panneau « Baumicou » suivre la petite descente un peu raide et nous découvrons la superbe cascade du Baumicou où il faut se rendre en aller-retour. Ne soyez pas surpris si elle est sèche, la grotte qu’elle a creusée sous la cascade est accessible, eau ou pas.
Nous revenons sur nos pas jusqu’au panneau « suivre le balisage » sur le sentier qui monte à gauche au travers d’anciennes faïsses (restanques) avec quelques petits escaliers étroits dans des murets pour déboucher sur la D203, route de Verdon à Sanilhac.
T
raversez pour prendre la belle piste qui monte à droite doucement jusqu’au poteau “Le Bouchet”. Ne pas prendre le sentier qui descend à droite – nous remonterons par là au retour – mais continuer tout droit sur ce chemin Nous rejoignons le domaine viticole de la Devèze et sa magnifique demeure.

La Deveze

Poursuivre pour rejoindre un carrefour 200m plus loin.
Aller jusqu’à la croix  à 50m (côte 409).

Croix de la Devèze

Suivre le sentier qui part au nord, puis 2 fois à droite et rejoindre 900m loin un carrefour (côte 373).Prendre à gauche sur 25m et emprunter un petit sentier perpendiculaire à droite de la piste.
Vous rejoignez la route des Hautes Sallèles, prendre à droite et à 60m descendre à gauche pour emprunter le petit sentier qui vous conduit vers L’Escourby.

Dans la descente vers la route des Hautes Salèlles

Juste avant de rejoindre la route prendre de suite le sentier  à droite puis la petite route et 100m plus loin traverser et prendre en face entre les maisons pour retrouver un petit sentier qui descend.
200m plus loin petite descente raide, traversée de route et prendre en face l’agréable sentier SE en sous bois au-dessus de Vigiers, les Sauts, puis remonte plein nord pour rejoindre un pont sur le Riou et la route qui remonte vers Vernon.

Traversée avant la remontée vers l’église de Vernon


Dans la remontée vers l’église, à 150m ne pas manquer le sentier sur la droite pour rejoindre directement l’église.
Du bas de l’église prendre la belle piste vers le nord, le long de l’agréable vallon du ruisseau de l’Abéouradou. La piste traverse le ruisseau et revient sur l’autre versant. A 400m prendre le sentier qui monte sèchement sur votre droite pour se retrouver 375m plus loin au poteau « Le Bouchet » rencontré plus tôt.

Dans la descente vers la route de Vernon


Nous reprenons à gauche le chemin du matin pour rejoindre la D203 et prendre à gauche pour la suivre – avec précautions –  jusqu’à notre parking.


Diaporama plein écran

Vidéo relive de cette étape


25-10 – St Mélany : Sentier des Lauzes

 

Dompnac, traversée du ruisseau de Sueille

Dompnac, traversée du ruisseau de Sueille

Programme du jour : 16km, D+660m

Cette randonnée s’appuie sur celle de Visorando

Attention : Pour le retour par Dompnac, la traversée du gué sur la Sueille en contrebas du Merle n’est pas possible en cas de fortes précipitations.
Retour par la RD320 & 420 : 2,5km supplémentaires.

Le Sentier des Lauzes situé à St Mélany est un peu la raison de ce séjour ardéchois, après avoir reçu des infos sur ce sentier lors de notre itinérance sur le Tour de la Montagne Ardéchoise.

Tous les détails sur le site spécifique en cliquant la citation ci-dessous

Dans une vallée sauvage et merveilleuse du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, – la vallée de la Drobie – des habitants et usagers ont décidé de réfléchir ensemble au devenir de leur cadre de vie. Conscients de l’extraordinaire capital que représente leur paysage comme de la difficulté de trouver une voie de développement adaptée dans un secteur fragilisé par l’exode rural, ils inventent un projet collectif basé sur l’approche culturelle.

De là est née « Sur le sentier des lauzes », association chargée de mettre en œuvre le projet du même nom.

Après 16km et 30mn de « route ardéchoise » nous sommes sur le large parking en sortie du village de St Melany, terminus de la route.

Démarrage à pied plein sud-est par un chemin sous le hameau du Villard pour traverser le ravin de Courcousson jusqu’à une dernière maison. Poursuite par un sentier et 200m plus loin au carrefour avec une croix monter à gauche pour rejoindre le hameau de l’Eyrolle, prendre à droite, continuer sur la route après l’épingle à gauche pour ne pas manquer à 60m le sentier qui monte à droite en sous bois que nous avions loupé.

600m plus loin se trouve sur la gauche une des différentes œuvres du sentier.

Œuvre « Parole de Lauze » (cliquez sur la photo)

Nous sortons des sous-bois pour une traversée sous l’Elzière, avant une descente « glissante » – tapis de feuilles trempées sur des pierres plates jusqu’à un petit pont au Vernet.
Nous attaquons alors une raide montée jusqu’au Travers.

Montée sous la hameau du Travers

Nous poursuivons par un bon chemin puis une belle piste en sous bois pour atteindre un chemin de crête. Nous avons passé le sommet de la journée et, après un petit détour à un belvédère sur la vallée de la Sueille, nous filons sur la piste jusqu’à la Chapelle St Régis, moment de la pause repas.
En cour de route rencontre avec une autre œuvre : « Confluance nomade »

Chapelle St Régis – Heure du pique-nique

13h, nous reprenons notre descente par une belle ancienne draille bien conservée, avec de belle vue sur la vallée de la Sueille en contrebas pour arriver au-dessus de Dompnac.
Un balisage erroné nous fait aller se « perdre » dans Chambon, avant de rejoindre Dompnac.

Sortie de Dompnac

S’ensuit 600m de route, avant de remonter sur les hauteurs pour rejoindre Lacham du Merle et descendre au Merle.

Descente sur Lacham

En sortie du village nous prenons un petit sentier qui plonge littéralement sur la gauche, galets glissants … jusqu’à un effondrement – 8 à 10m – qui se contourne sur une étroite corniche de 2m sans points d’appui – défense de glisser – avant de déboucher sur un bon sentier qui nous descend sur les très belles berges de la Sueille.
Pas de passerelle = passage à gué !
Itinéraire impraticable en cas de pluie ou orage !

Avec l’aide d’un autre randonneur …

Il ne reste plus que 3,km avant l’arrivée. Nous suivons un sentier plus ou moins horizontal, peu à peu en corniche au-dessus de la Sueille, pour traverser les hameaux de La Coste, Bastidon, La Magouillère.

Pause au Bastidon

Pause avant de rejoindre la petite route qui en 1km nous ramène au parking de départ.

Une belle rando, avec de sympathiques paysages, et quelques belles pentes à monter ou descendre !

 


Diaporama plein écran

Vidéo relive de cette étape

IBP index


26-10 – Sablières : Le Chambon – Montselgues

 

Vers la Borie du Bousquet

Vers la Borie du Bousquet

Programme du jour : 13,3km, D+680m

Cette randonnée s’appuie sur celle de Visorando
Faite en sens inverse

Après 24km et 40mn de route « toujours ardéchoise » nous sommes sur le petit parking à côté du Camping de la Drobie que nous prenons comme point de départ. Nous remontons la route sur 750m.

Traversée de la Dourbie

Traversée de la Dourbie dont nous allons remonter la gorge – 400m D+ en 2,4km – pour prendre à gauche le sentier qui nous monte aux Fourches. Nous traversons le hameau très bien entretenu, fait de solides maisons de pierre.
Par contre pas d’accès routier et tout se monte à la brouette …

Altitude 600 – En quittant les Fourches

L’itinéraire commence par un excellent chemin sous les châtaigniers dans un large vallon au-dessus de quelques petites prairies et de la Drobie, dont nous entendrons le ruissellement durant toute la montée.
700m plus loin le vallon devient gorge, le chemin devient sentier et c’est parti pour 300m de dénivelé en 1,6km !
L’attaque se fait en sous bois avec des zones de bruyères offrant de belles vues sur le vallon.
Vers 750m d’altitude nous voici à proximité de la Drobie qui descend en cascade tandis que nous longeons le raide pied d’une belle falaise.

Altitude 800m

Vers 950m d’altitude, toujours au-dessus de la Drobie, la falaise disparaît, le sentier se fait moins raide pour tourner plein nord dans un petit vallon boisé vallon avec quelques passages un peu « acrobatiques » mais sans difficulté.

Altitude 950m

En bout de ce vallon, nous sortons des bois et une dernière grimpette nous mène à La Grange, altitude 1100m.

Cabanes de La Grange

Le plus dur est fait, encore 500m et il sera 12h05 et l’heure de faire la pause pique-nique.
4,5km et 480m D+ de parcourus.

Arrivée au pique-nique

12h45, il reste un peu plus de 9km à faire, dont les 5,6km et 480m D- de descente finale.
Une dernière montée nous amène sur les 2,5km du plateau granitique de la Serre de l’Estelle et du Petit Paris. Endroits ou nous sommes passés lors de notre itinérance sur le Tour de la Montagne Ardéchoise , 9 jours de randonnée en boucle au départ de La Bastide Puylaurent.
Du 26 juin au 4 juillet 2018.
Paysage dégagé sur 360°,

Serre de l’Estelle

Paysage d’amas rocheux ici ou la … Ou l’on retrouve, comme en de nombreux lieux : Cevennes, Languedoc …, les « Boules de Gargantua », amas rocheux projetés ici et là.

Boules de Gargantua

Après le Petit Paris, descente sur la Borie où nous prenons à gauche, laissant le « Tour de la Montagne Ardéchoise » qui s’en va sur la droite. Petit raidillon jusqu’à la Fouette pour attaquer la dernière descente.
C’est un excellent chemin qui nous conduit à Borie de Bousquet, puis dans la descente essentiellement sous les châtaigniers.

Descente sous châtaigniers

En cours de route, après une épingle à droite, nous quittons la piste pour prendre à gauche un petit sentieren contrebas qui contourne une superbe « Chambre d’hôtes » – Pour les amateurs cliquez ici – et poursuivre la descente. Nous passons à proximité d’une énorme boule de granit.
Vers 600m d’altitude, à un carrefour de sentiers nous remontons légèrement à gauche avant de reprendre la descente finale, toujours dans les châtaigniers.
Le sentier se poursuit à la Gardette, Vialare.

Vialare

Encore 450m pour arriver au Chambon et 400m de route pour retrouver le point de départ.

Arrivée au Camping « La Drobie »

 


Diaporama plein écran

Vidéo Relive de cette étape

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.